Calendrier | Calendar

Saison 2019-2020 | 2019-2020 Season


Automne/Fall 2019

 17h30 au Salon du Musée des beaux-arts de Montréal
Pavillon Jean-Noël Desmarais, niveau 2
1380, rue Sherbrooke Ouest, Montréal

11 sept.

COUNTER NARRATIVES : INTERROGER L’IDENTITÉ CANADIENNE

Benoit Solbes (Doctorat, UQAM)
2Fik : vers un élargissement du concept de Trickster ?

Benoit Solbes est candidat au doctorat en histoire de l’art à l’Université du Québec à Montréal et sa thèse s’intitule : Les morts de l’artiste : mythes et représentations. Il propose une analyse transhistorique de la construction visuelle et littéraire de l’image de l’artiste axée sur le trépas, de 1520 à nos jours. Benoit Solbes travaille également à la rédaction d’un ouvrage en collaboration avec Josette Féral sur le thème de l’esthétique du choc. En tant que fondateur et commissaire de l’évènement ACCÈS Public depuis 2015, il réalise des expositions ayant lieu dans des appartements montréalais. 

Raven Spiratos (Master, McGill)
Defying Systems of Surveillance: Re-defining Nationhood in Camille Turner and Camal Pirbhai’s WANTED Series

Raven Spiratos is a Master’s student in Art History at McGill University, under the supervision of Dr. Charmaine A. Nelson. Her research interests include critical mixed-race theory, Black feminist studies, Black Canadian studies, Canadian slavery studies and African-Canadian Art History. She received her B.A. in Art History from Concordia University in 2018. Her current SSHRC-funded research explores the representation of African-European Canadians from the eighteenth century onwards, with an emphasis on examining fugitive slave advertisements and contemporary art practices. 

Présidence/Chair:
Louise Vigneault (Professeure, UdeM)

Louise Vigneault est professeure au département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal. Spécialiste de l’art nord-américain, elle s’intéresse aux imaginaires collectifs, aux mythologies et aux constructions culturelles, ainsi qu’aux stratégies de représentation identitaire. Depuis une dizaine d’années, elle s’intéresse aux créations contemporaines autochtones. Elle enseigne aux 1er et 2e cycles dans le programme d’études autochtones à l’Université de Montréal. En 2016, elle a publié une monographie consacrée à l’oeuvre de l’artiste huron-wendat Zacharie Vincent et prépare actuellement un ouvrage collectif consacré aux créateurs autochtones du Québec, qui sera publié aux Presses de l’Université de Montréal.

16 oct.

WITNESSING MEMORY : ACTIVER L’IMAGE PHOTOGRAPHIQUE

Philippe Depairon (Maîtrise, UdeM)
Matérialité et mémoire. La pratique de Kazuma Obara en régime post-photographique

Philippe Depairon est candidat à la maîtrise en histoire de l’art à l’Université de Montréal. Ses recherches portent sur la culture visuelle et matérielle du Japon à l’angle des théories de la mémoire et du trauma, de l’environnement et de la nouvelle matérialité. 

Marco Meneghin (PhD, Concordia)
Beyond the Picture: Film and the Remediation of the Colonial Anthropological Archive in Embrace of the Serpent and Damiana Kryygi.

Marco Meneghin is a PhD student in Film Studies at Concordia University. He has a background in Latin American Studies and Renaissance Studies. His current research deals with the theorization of performance in nonfiction filmmaking and their relation to music, with particular attention given to Cuban cinema and media.

Présidence/Chair:
Vincent Lavoie (Professeur, UQAM)

Vincent Lavoie est directeur du centre de recherche sur le texte et l’imaginaire Figura (UQAM).        Professeur titulaire au département d’histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal, ses intérêts de recherche portent sur les formes contemporaines de l’attestation visuelle. Ceux-ci ont conduit à la réalisation de publications, parmi lesquelles Photojournalismes. Revoir les canons de l’image de presse (Paris, Éditions Hazan, 2010), Imaginaires du présent. Photographie, politique et poétique de l’actualité (Montréal, Cahiers ReMix Figura, 2012, en ligne), La preuve par l’image (Québec, Presses de l’université du Québec, 2017), de même que L’Affaire Capa. Le procès d’une icône (Paris, Éditions Textuel, 2017).

13 nov.

DÉPLOYER LA NATURE : DE L’ESPACE MUSÉAL AU JARDIN

Léa Lanthier-Lapierre (Maîtrise, UQAM)
Souvenance du Nord chez Charles Stankievech

Détentrice d’un baccalauréat en Studio Art & Art History à l’Université Concordia, Léa Lanthier-Lapierre est candidate à la maîtrise en histoire de l’art à Université du Québec à Montréal. Dans sa pratique artistique et ses recherches, elle explore les notions liées, entre autres, à l’imaginaire du territoire, à l’architecture et aux contextes géopolitiques contemporains.

Ariel Rondeau (Maîtrise, UQAM)
L’art contemporain dans les jardins du Québec : une étude comparative

Détentrice d’un baccalauréat en histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Ariel Rondeau est présentement candidate à la maitrise en muséologie de la même institution universitaire. Ses recherches portent sur la présence et la mise en valeur de l’art contemporain dans les jardins publics du Québec, et lui ont valu la Bourse Claude-Armand-Piché en muséologie québécoise (2019). Entre 2018 et 2019, elle a codirigé Artichaut magazine, revue des arts de l’UQAM, ainsi que coordonné son plus récent numéro papier intitulé LA PARADE (no 9). Ses textes ont été publiés par Espace art actuel, Vie des arts, l’Observatoire de l’imaginaire contemporain (UQAM) et Artichaut magazine.

Présidence/Chair:
Cynthia Imogen Hammond (Professor, Concordia)

Dr Cynthia Imogen Hammond is Professor of Art History, Concordia University, where she holds the 2018-19 University Research Award in the category of “The Person and Society”. In addition to her published research on art, architecture, gender, and urban landscapes, Hammond maintains a studio practice (see cynthiahammond.org). Her research-creation addresses situated knowledge and unexpected agencies within the city. Creative, site-responsive storytelling is a key means by which Hammond make visible the roles that women, elders, animals, and even plant life play in the shaping of urban environments. Her interdisciplinary, place-based work explores the right to the city through its occupants, resulting in university-community partnerships, and collaborative, public art. Her 2019 SSHRC-funded project, “Urban Witnesses” explores the living memory of senior Montrealers, and uses arts-based methods to share their knowledge with broader publics. Hammond is currently the Lead Co-Director of Concordia’s Centre for Oral History & Digital Storytelling.


Hiver/Winter 2020

17h30 au Salon du Musée des beaux-arts de Montréal
Pavillon Jean-Noël Desmarais, niveau 2
1380, rue Sherbrooke Ouest, Montréal

15 jan.

RÉCITS ET MATÉRIALITÉS : THROUGH THE LENS OF ARCHITECTURE

Véronique Proteau (Doctorat, McGill)
Architectures narratives : Le cas du Centre Hamsun et d’autres musées littéraires contemporains

Véronique Proteau est à la fois architecte affiliée à l’OAQ et doctorante en histoire et théorie de l’architecture à l’université McGill. Entre autres enjeux faisant le pont entre la théorie, la pratique et l’expérience de l’architecture contemporaine, ses recherches portent principalement sur les façons par lesquelles l’architecture du musée influence l’expérience de ses collections ainsi que sur les applications récentes des théories du récit à l’architecture et au musée. En tant que praticienne, œuvrant pour différentes agences d’architecture d’envergure de Québec, Montréal et Tokyo et occasionnellement à titre personnel, Véronique a contribué à la conception de plus de 50 œuvres architecturales de tout acabit, dont plusieurs projets primés.

Stephanie Weber (Master, Concordia)
Framing Glass Culture in Victorian Canada through the Colonial Crystal Palaces, 1851-1860

Stephanie Weber is a second-year MA student in Art History at Concordia University, currently completing her Master’s thesis. She holds a BA (Honours) in History and English from Mount Royal University, Calgary. She is interested in Canadian history, especially that which considers intersections between gender, the built environment, and national identity formation. 

Présidence/Chair:
Nicola Pezolet (Professor, Concordia)

Nicola Pezolet est professeur agrégé au Département d’Histoire de l’Art de l’Université Concordia depuis 2013. Il a reçu un baccalauréat et une maîtrise du Département de Sciences Historiques de l’Université Laval, ainsi qu’un doctorat en histoire, théorie et critique de l’art et de l’architecture du Massachusetts Institute of Technology. Ses recherches récentes ont porté sur la reconstruction après la Seconde Guerre Mondiale, les politiques culturelles durant la Guerre Froide et la question de la « synthèse des arts ». Ses nouveaux projets de recherche porte sur le renouveau de l’ameublement décoratif et dévotionel des églises et monastères catholiques au courant du vingtième siècle, en particulier au Canada et en France.

12 fév.

POLITICAL STRATEGIES : OCCUPER LE CORPS SOCIAL

Félix Chartré-Lefebvre (Maîtrise, UdeM)
Camp et refuge : l’hospitalité des État d’urgence (1998 à 2010) de l’ATSA

Félix Chartré-Lefebvre détient une maîtrise en histoire de l’art de l’Université de Montréal. Ses recherches sondent réciproquement les arts par les sciences humaines et le monde social par les œuvres d’art. Son mémoire s’intéresse plus particulièrement aux liens entre l’art participatif, l’hospitalité et ses inégalités.

Patricia Branco Cornish (PhD, Concordia)
Monstrous Femininities in Times of Terror

Patricia Branco Cornish is a second-year PhD student in the Communications Department at Concordia University. Her doctoral research investigates the use of analog video in Latin America in the 1960s and 1970s, specifically in dictatorial regimes, as an alternative medium to foster self-expression for many female artists outside the politically-censored mainstream art institutions and television programming. Her multidisciplinary approach to research encompasses feminism, postcolonial studies, and visual culture and media. She holds a master’s degree in art history from the University of São Paulo, Brazil, where she investigated the art production of Brazilian female artists as an instrument for the criticism of dictatorial regimes, social moral values, and as a tool for self-representation. 

Présidence/Chair:
Anne-Marie Dubois (Doctorat, UQAM)

Anne-Marie Dubois est candidate au doctorat en histoire de l’art avec concentration en études féministes. Guidée par une approche queer et multidisciplinaire, elle poursuit actuellement des recherches autour des concepts d’objet et de sujet et s’intéresse au courant de pensée dit du « nouveau matérialisme ». Ses préoccupations portent principalement sur la réarticulation contemporaine des identités à l’ère des biotechnologies. Coordonnatrice des publications pour MOMENTA l Biennale de l’image, elle siège également sur le comité éditorial de la revue esse arts+opinions tout en poursuivant une pratique comme critique d’art et essayiste. Sa posture emprunte aux théories féministes leur potentiel critique afin de déboulonner la prétention d’ontologie des différents discours de vérités.

11 mar.

PERFORMATIVE NETWORKS : FLUCTUATIONS DES RÉGIMES DE L’IMAGE

Brayden Burrard (PhD, Concordia)
Networked Experience, Artists, and Motifs : Social Proximity and Image Bank’s Performance Photography in 1974

Brayden Burrard is a Vancouver-born art historian presently advancing his doctoral research at Concordia University’s Department of Art History. Provisionally entitled Image Bank and Fluxus: between Vancouver and West Berlin, his thesis will trace the aftermath of Image Bank’s 1974 Decca Dance and the Mr. Peanut Mayoralty Campaign within the context of Canada’s mail art network and through its eventual collapse. This research looks to revise the alignment of Image Bank within histories of conceptual art by exploring the importance of the network’s Fluxus connections. In March 2019, Burrard presented Fluxus Proximity and Image Bank: Social Emancipation between 1969-1978 at the CADN graduate conference titled Networks of Experience: Art and (Dis)Embodiment (OCAD University, Toronto). Burrard is traveling to Vancouver and Berlin between May-June 2019 for archival research and to review Image Bank’s first retrospective exhibition since 1992 at the KW Institute for Contemporary Art (June 21st-September 2nd, 2019).

Lisa Tronca (Maîtrise, UQAM)
The Atlas Group de Walid Raad et Excellences & Perfections d’Amalia Ulman : quelle approche pour analyser l’art dans l’espace en ligne  ?

Lisa Tronca est candidate à la maîtrise en histoire de l’art à l’Université du Québec à Montréal sous la direction de Joanne Lalonde. Son mémoire, intitulé Œuvres indécidables de l’espace en ligne : The Atlas Group de Walid Raad et Excellences & Perfections d’Amalia Ulman, est soutenu par les Fonds de recherche du Québec — Société et culture et la Bourse d’études supérieures du Canada Joseph-Armand-Bombardier. Depuis 2014, elle est auxiliaire de recherche à la Chaire ALN|NT2 et plus récemment au groupe de recherche Archiver le présent. Elle a participé à plusieurs projets de commissariat et de médiation, dont l’exposition Uchronia|What if ?, présentée au sein de l’HyperPavillon à la Biennale de Venise en 2017 et à Eastern Bloc en 2018, ainsi que le projet L’art numérique s’invite au Studio avec Verticale — centre d’artistes. Lisa Tronca collabore régulièrement à l’émission de radio atelier sur les ondes de CIBL.

Présidence/Chair:
Suzanne Paquet (Professeure, UdeM)

Suzanne Paquet est professeure au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal; ses domaines d’enseignement et de recherche sont les études photographiques et la sociologie de l’art. Chercheure principale du projet «Art urbain, art public et cultures numériques», elle s’intéresse à la circulation des images, à l’inscription de certains types d’art dans la production de l’espace contemporain, à la réciprocité entre espaces publics concret et numérique. Ses textes ont été publiés dans différents ouvrages collectifs et dans des revues spécialisées, notamment les Cahiers de géographie du Québec, RACAR, Photoresearcher, la Nouvelle revue d’esthétique, Captures, Intermédialités et Sens Public. Elle a publié en 2009 Le paysage façonné. Les territoires postindustriels, l’art et l’usage et a également dirigé quelques ouvrages collectifs et numéros thématiques de revues.